Retour accueil TémoignagesParoles d'éleveurs...Des chevaux nourris à la betterave
Imprimer

Des chevaux de selle et de trait nourris avec des betteraves fourragères


Témoignage

Une logique de rentabilité et de qualité avec la betterave fourragère

Mr et Mme DECROOS
A quelques kilomètres de Péronne (80), dans une région de grandes cultures, le GAEC familial TARDIEU-DECROOS exploite 125 ha et possède un troupeau laitier de 60 vaches. C’est dans le but de privilégier la qualité du lait et la santé des vaches que la betterave fourragère a été intégrée à la ration quotidienne du troupeau. La moitié du cheptel laitier est de race Montbéliarde, choisie pour sa... Lire la suite

Témoignage

Un lait de qualité pour des fromages AOC

Eleveur à Cricqueville-en-Auge (Calvados), Jean-Luc Gaugain utilise depuis toujours la betterave fourragère ; un régime alimentaire qui s'inscrit particulièrement bien dans le cahier des charges de la laiterie - "Les Fermiers de Tradition" qui produit 2 fromages de grande qualité : les Livarot et Pont-Lévêque AOC. "En fait, j'ai poursuivi le système que pratiquait mon père", indique Jean-Luc Gaugain.... Lire la suite
Témoignage Daniel BAHU
Témoignage Daniel BAHU
Témoignage Daniel BAHU

Eleveur de chevaux à Hodenc en Bray, en plein cœur de l'Oise normande, Daniel Bahu utilise depuis bien longtemps la betterave fourragère ; un régime alimentaire qui convient particulièrement bien à ses animaux.
Son élevage se compose de COB normands, de chevaux de selles français et de quelques poneys, soit 16 à 18 chevaux en permanence.
 

Profil de l'exploitation

Elevage de chevaux

- Cob normands
- Selles français
- Poneys


au total 16 à 18 chevaux

 

Situé à Hodenc en Bray

Oise

Les betteraves sont particulièrement intéressantes pour les chevaux au boxe !

Les chevaux consomment très bien la betterave
Les chevaux consomment très bien la betterave
C'est un aliment vivant et anti colliques.
Les chevaux consomment très bien la betterave

Ce sont surtout des jeunes que j’achète au sevrage et que j’élève. Je les dresse surtout à l’attelage, et un peu aussi à la monte, pour les proposer à la vente à l’âge de 3 ans. Je participe également à des concours marathon et à diverses manifestations comme la route du poisson."

"Pour nourrir mes chevaux, je distribue des betteraves fourragères depuis que je suis né ! Mon père en donnait déjà. A l’époque, nous faisions surtout des concours de sauts d’obstacle."

 

 

 

"La ration hivernale de nos chevaux est composée le matin de 5 litres d’avoine aplatie avec du foin, de la paille et le soir de 5 à 7 kg de betteraves, voire 9 pour un cheval de grand gabarit qui travaille."
"Je donne les betteraves par terre, sur la paille ou dans l’herbe s’ils sont dehors. Lorsque les betteraves sont données dehors, je m’arrange pour les donner à des endroits différents pour éviter de dégrader la prairie. A mes poneys shetland, je limite à 1 kg à 2 maximum.

C’est un aliment riche en énergie, comme l’herbe jeune ou les céréales. Il faut faire la ration et peser ce qu’on donne. Les betteraves sont particulièrement intéressantes pour les chevaux au boxe : c’est un aliment vivant et un anti colique car les crottins sont plus mous. C’est très appètent, si elles sont sales, ce qui est rare, je les gratte un peu, de même que si elles ont des parties brune, ce qui arrive au printemps. Je les donne entières, mais sans le collet, partie plus riche en potassium, ce qui risque de les rendre laxatives."

 

Les chevaux apprécient un aliment riche en eau !

Les chevaux apprécient un aliment riche en eau
Les chevaux apprécient un aliment riche en eau
Cela change de leur régime habituel plutôt
Les chevaux apprécient un aliment riche en eau

"Pour les poulains au début, je coupe les betteraves en rondelles. Une fois qu’ils ont découvert le goût, je n’ai plus besoin de le faire. Les chevaux apprécient de consommer un aliment riche en eau, alors que tous les aliments sont secs. "

"Je commence à donner des betteraves mi-septembre, elles sont alors arrachées à la main. Elles ne sont arrachées à la machine que fin octobre ou début novembre. Je vais acheter les betteraves chez un agriculteur qui en produit pour ses vaches. J’y vais une ou deux fois par mois. Mais je pourrais tout à fait les acheter en une seule fois et les stocker en silo. "

"Une dernière précision importante, il ne faut pas laisser le libre accès au stock de betteraves aux chevaux, car ils sont très gourmands et risqueraient de surconsommer".

La betterave fourragère pour mon élevage

  • mentions légales |

  • contact |

  • © Betteraves Fourragères 2017 | mise à jour : 06/12/2013