Retour accueil Biologie et VariétésQualité des semences
Imprimer

La qualité des semences


Témoignage

Un fourrage frais et naturel pour une viande de qualité

Claude COUSIN
Au cœur du bocage normand, la ferme à colombages de Claude COUSIN, entourée de pommiers à cidre et de prairies, offre une image de prospérité. Située au Theillement dans l’Eure (27), cette exploitation traditionnelle, dont l’activité principale est l’élevage de 160 bovins, adopte une démarche globale de qualité. C’est dans cette optique que la betterave fourragère constitue la base de... Lire la suite

Inscription des variétés

Evaluation des variétés par les experts CTPS
Evaluation des variétés par les experts CTPS
Evaluation des variétés par les experts CTPS

Pour commercialiser les variétés de betteraves fourragères, l'étape de l'inscription au catalogue français des espèces et variétés est indispensable. Pour être inscrites, les variétés subissent des tests pendant une durée de 2 ans.

Le GEVES*, qui a pour mission de mettre en oeuvre ces essais, implante des microparcelles sur lesquelles les variétés vont être identifiées puis comparées à des témoins officiels.

Rendement, résistance aux maladies, tolérance aux montées à graines sont autant d'éléments qui vont être évalués dans les conditions des différentes régions d'utilisation. En s'appuyant sur ces résultats d'essais, les experts du CTPS** prennent la décision d'inscrire la variété à condition de pouvoir garantir une identité variétale et d'un point de vue agronomique, des qualités au moins égales aux témoins.

Cette évaluation garantit une amélioration continue des variétés et une adaptation aux conditions pédoclimatiques françaises.

 

* Groupement d'Etude et de contrôle des Variétés Et des Semences

** Comité Technique Permanent de la Sélection

 

Les variétés sous haute surveillance

Essai de contrôle variétal à postériori
Essai de contrôle variétal à postériori
Essai mis en place par le GEVES
Essai de contrôle variétal à postériori

Pour contrôler la conformité des semences commercialisées en France, le SOC* chargé du contrôle de la qualité des semences, met en place tous les ans un essai appelé « contrôle variétal a posteriori ». Il consiste à vérifier au champ, par sondage, que l’échantillon commercialisé est bien conforme pour différents critères retenus avec le standard de la variété concerné (échantillon d’origine).

 

*Service Officiel de Contrôle

 

 

 

La germination, point clé d'une bonne levée

Test de germination sur betteraves enrobées
Test de germination sur betteraves enrobées
La germination doit être au minimum de 73%
Test de germination sur betteraves enrobées

Tous les lots de semences de betteraves fourragères sont testés en laboratoire pour évaluer le taux de germination.

Les semences sont disposées dans des boîtes de germination contenant un substrat (buvard, terreau) qui séjourne quelques jours en chambres climatisées. Il suffit ensuite d'établir le pourcentage de levée et de se référer à la norme internationale. Pour être certifiées et commercialisées, les semences doivent êtres supérieures à la norme.

Pour information, en 2013, la germination moyenne nationale était de 93,3% ce qui est très largement au dessus du seuil règlementaire. Pour cette même campagne, 38% des lots germaient à plus de 95%.

 

 

 

 

Semences nues ou enrobées ?

Les semences sont commercialisées sous différentes formes :

  • graines enrobées et traitées,
  • graines enrobées avec une matière inerte,
  • graines nues utilisées en agriculture biologique.

Le PMG des semences enrobées de betterave fourragère est compris généralement entre 13 et 16 grammes.

 

La forme en étoile ne favorise pas la mécanisation
Semences nues de betteraves fourragères
La forme en étoile ne favorise pas la mécanisation
Semences nues de betteraves fourragères
L'enrobage facilite la mécanisation et sert de support pour le traitement de semences
Semences enrobées de betteraves fourragères
L'enrobage facilite la mécanisation et sert de support pour le traitement de semences
Semences enrobées de betteraves fourragères

L'enrobage des semences de betteraves permet de faciliter la mécanisation lors du semis et de favoriser l'imbibition. Les semences n'étant pas uniformes, l'utilisation de semoir à disque engendrerai des "vides" sur la ligne de semis. L'enrobage est généralement composé de matières inertes selon la demande, d'une pellicule de produit de protection de la semences contre les pathogènes.

La betterave fourragère pour mon élevage

  • mentions légales |

  • contact |

  • © Betteraves Fourragères 2017 | mise à jour : 30/04/2015