Retour accueil Biologie et VariétésLes essais variétaux ADBFM
Imprimer

Les essais variétaux de l'ADBFM

Les essais en photos :

 

Visite avec l'expérimentateur

Visite des essais
Visite des essais
Betterave fourragère racine rouge
Betterave fourragère racine rouge
Betterave fourragère racine jaune
Betterave fourragère racine jaune
Betterave fourragère racine orange
Betterave fourragère racine orange
Betterave fourragère racine blanche
Betterave fourragère racine blanche

A découvrir sur le site...

Choix des variétés de betteraves fourragères

Racine de betteraves fourragères
Plus de 2000 ans d'utilisation   Originaires d’Europe centrale et de la famille des Chénopodiacées, les plantes de la famille de la betterave sont connues depuis le IVème siècle avant J-C. A cette époque, les Grecs en utilisaient déjà les feuilles pour l’alimentation du bétail. Depuis l’antiquité, les betteraves dites « fourragères » connaîtront un fort développement sur le... Lire la suite
Essai ADBFM
Les racines sont arrachées puis décolletées avant la mise en sac.
Essai ADBFM

Les essais variétaux menés par l'ADBFM* chaque année permettent de comparer les variétés des semenciers français sur le rendement et la teneur en matière sèche en suivant un protocole commun.
 

En 2014, quatre essais ont été mis en place dans le Calvados, l'Ille et Vilaine, le Nord et le Loiret (site d’essai de tolérance à la rhizomanie). Chaque essai comporte les mêmes variétés et suit un dispositif à 4 répétitions.
 

Semis : généralement entre le 25 mars et le 5 avril.

Récolte : généralement entre le 15 et le 25 octobre.

 

 

*Association pour le Développement de la Betterave Fourragère Monogerme

 

Retrouvez les résultats des essais des dernières années en vous rendant

sur cette page

 

 

Un protocole commun

- Taille de l'essai : 15 à 20 variétés en 4 répétitions

- Préparation du sol : Labour et reprise de labour + apport fumure dans le même sens.

- Fumure : Voir les prescriptions locales.

- Semis : A faire perpendiculairement au labour (sauf cas exceptionnel).

Semences enrobées et traitement gaucho

Distance entre rangs = 45cm

Distance entre graines = 17 cm maximum

- Parcelles : 3 rangs de 6m80 par variété pour obtenir si possible 100 racines. Prévoir au total plus de 800m² + des allées pour les visites.

- Traitement herbicide : La formule dite « à faible dose » sur 3 passages est pratiquée sur la totalité des essais.

- Traitement fongicide en cours de végétation : Non systématique, en fonction des pratiques des expérimentateurs et des conditions météorologiques de l’année.

- Traitement insecticide contre pucerons et noctuelles : En cas de besoin.

 

Récolte des essais ADBFM
Récolte des essais ADBFM
Arrachage manuel avant mise en big bags
Récolte des essais ADBFM

- Récolte : Elle est réalisée manuellement par les membres de l’ADBFM et l’expérimentateur. Les racines sont arrachées puis décolletées avant la mise en big bags.

- Date de récolte : Elle est généralement fixée sur la 3° semaine d’octobre après 7 mois de culture.

- Pesée brute : Toutes les racines de toutes les parcelles avant et après lavage.

- Détermination de la matière sèche : La chaîne d’analyse est équipée de scies permettant de « râper » les racines. . Les râpures sont pressées et le jus de pression est analysé au réfractomètre numérique qui évalue la MS soluble de chaque variété.

- Validité des essais : Les membres de l’association vérifient en premier lieu que les résultats sont statistiquement fiables en se référant au degré de significativité de chaque donnée. Si l’essai est statistiquement fiable, il faut alors vérifier que les écarts types résiduels sont inférieurs à la limite fixée :

 

 

  • Rendement en matière sèche soluble = 1.2 Tonnes de MS.
  • Teneur en matière sèche = valeur limite 0.50 %
  • Rendement racines = 6 Tonnes

 


Matière sèche soluble et matière sèche totale

Les analyses de matière sèche ont été mesurées au réfractomètre sur chaîne d'analyse automatique, sur râpures. On obtient ainsi la matière sèche soluble. Pour obtenir évaluer la matière sèche totale, il faut passer les échantillons à l’étuve (100 gr de râpures, 70°C pendant 36 heures).

Pour évaluer la matière sèche totale à partir de la matière sèche soluble, il existe un tableau de conversion.

 

Matière sèche soluble

(mesurée au réfractomètre)

Matière sèche totale

(mesurée en étuve)

7

9,36
8 10,49
9 11,61
10 12,72
11 13,82
12 14,9
13 15,98
14 17,04
15 18,09
16 19,12
17 20,15

 

Selon une étude réalisée par P.Soreau INRA Rennes

La betterave fourragère pour mon élevage

  • mentions légales |

  • contact |

  • © Betteraves Fourragères 2017 | mise à jour : 09/11/2014